De la Tchécoslovaquie à la République tchèque

La République tchèque entretient avec la France des rapports intellectuels qui remontent au haut moyen-âge. Le père du célèbre Charles IV, roi de Bohême et empereur du Saint-Empire, Jean de Luxembourg tomba dans les rangs français à Crécy. Autre lieu mythique pour les Français : Austerlitz, situé à proximité de la petite ville de Slavkov en Moravie du Sud, cultive toujours la mémoire d’une des plus célèbres batailles de Napoléon Ier. Plus récemment, au début du XXe siècle, les liens entre les deux pays se construisirent dans l’adversité puisque c’est en France que se formèrent les Légions tchécoslovaques et c’est la France qui défendit le principe de la création de la Tchécoslovaquie indépendante.

Vieille ville de Prague

Traditionnellement, les Français se rendent en République tchèque pour :

  • Ses décors naturels (parc naturel de la Suisse tchèque, Karst morave).
  • Ses célèbres villes d’eau, la plus célèbre pour les Français étant Marianské Lazne (Marienbad, merci Alain…) mais la plus connue mondialement est Karlovy Vary.
  • La possibilité de pratiquer de nombreux sports de plein air ainsi qu’historiquement, la chasse et la pêche.
    Mais surtout pour son architecture préservée par les différentes guerres : Prague bien sûr, mais auss Kutna, Hora, Tabor, Plzen, Olomouc, Brno, Bratislava et Cesky Krumlov.

Slavkov, Austerlitz

Source : d’après une brochure touristique ancienne non datée (années 1920), « le Français n’est plus casanier ; cette année, en vrai touriste, il rendra visite à ses amis de Tchécoslovaquie ».
Photos: photos  Michael Paraskevas (Prague) et Julo (Slavkov) via Wikimedia Commons
R. Jacques Cartier

Auteur: R. Jacques Cartier

R. Jacques Cartier est un passionné d'histoire et se fait fort de présenter en quelques paragraphes bien sentis un site touristique.

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *