Asie, Découvertes

Aux quatre coins cardinaux de Bangkok

Bangkok est une invitation à découvrir la Thaïlande. A trois ou quatre heures de route de la capitale de l’ancien royaume de Siam, on peut découvrir des sites qui permettent de découvrir la singularité de cette nation, au seuil de la profonde Asie.
Sukhothai, Thaïlande

Au nord de Bangkok

Pendant deux siècles, de 1328 à 1438, cette région a accueilli Sukhothai, la première capitale historique du Siam. Aujourd’hui la route de Sukhothai serpente au milieu d’innombrable cours d’eau qui entretiennent la palette de verts nuancés des vergers et des rizières. L’eau est partout, visible ou timide. Aux heures moins chaudes du matin et du soir tombant, elle appelle, sur ses bas-côtés, à parcourir à pied ou à bicyclette, route et sentiers pour découvrir de rares lumières éclairant la frugalité d’un paysage qui n’est pas un décor pour ceux qui y vivent.
Parc de Khao Yai, Thaïlande

A l’est de Bangkok

A l’est de la capitale de la Thaïlande, les bois profonds de la « Haute terre » abritent à 1350 m d’altitude, l’un des plus beaux parcs nationaux de Thaïlande, le Khao Yai. Un sanctuaire aussi pour les cerfs, singes macques et gibbons à mains blanches, faisans, chauves-souris, papillons, porcs-épics, éléphants et boa. On y trouve également des orchidées, des termitières, des banians aux puissantes racines aériennes, des fougères géantes.
Pont de la rivière Kwaï, Sukhothai, Thaïlande

A l’ouest de Bangkok

Cap vers la frontière avec le Myanmar (ex Birmanie) et la très cinématographiée rivière Kwaï. Ce large et lent sillon d’eau est une balafre ce paysage destiné pour accueillir de romantiques pique-niques exotiques. Tapie dans la sérénité d’un spectacle végétal de verts éclatants et moutonneux, la beauté de cette morsure liquide se niche aussi en amont, dans les larges anses de la Kwaï. Le remous des eaux bouillonne tranquillement dans le glissement des courants apaisés. Là, de longs hôtels flottants, aux charpentes de sombres bois laqués et aux toits de bambous ocrés par le soleil, invitent à l’escale.
Ko Samet, Thaïlande

Au sud de Bangkok

Cap sur le golfe de Siam et l’île de Ko Samet avec ses magnifiques plages de sable blanc. Au dessus de Ko Samet, la ville de Pattaya et son incroyable musée d’art conceptuel et kitsch, Art in Paradise.

Source: B. Seznec, Les Quatre boussoles de Bangkok, Air France Magazine, 8/2013
Crédit photo : Thaïlande, Wikipedia
R. Christophe Colomb

À propos de R. Christophe Colomb

R. Christophe Colomb parcourt les airs et les océans pour découvrir de nouveaux pays à visiter et les présenter de manière synthétique sous forme de teasing, afin d'attirer l'attention des lecteurs et les encourager à en apprendre d'avantage sur le pays présenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *