Europe, Sélection

Sofia, l’autre capitale d’Europe orientale

Cathédrale Alexandre-Nevski, Sofia

Le charme discret de la capitale de la Bulgarie

Bien sûr Sofia, ne peut vraiment rivaliser avec Prague, la capitale tchèque et sa magnificence flamboyante, mais la capitale de la Bulgarie mérite mieux que son statut actuel de ville oubliée d’Europe. Paisible et discrète, elle se mérite et ne se découvre pas spontanément. Ceux qui font l’effort de se promener au grès de leurs envies dans les petites rues tranquilles du centre-ville ne manqueront pas d’apprécier son architecture. Il faut dire qu’il est inutile de s’embarrasser d’une voiture : la ville se visite à pied et c’est d’ailleurs l’un de ses charmes. Par ailleurs, comme toute capitale qui se respecte, Sofia propose également un choix intéressant de musées. En bref, une ville idéale à découvrir dans le cadre d’un week-end prolongé qui pourra se prolonger par le monastère de Rila dans les environs de Sofia.
Monastère de Rila, Bulgarie

A visiter absolument à Sofia

Le musée national d’Histoire : à découvrir entre autre pour le magnifique trésor thrace du IIIe et IVe siècle avant Jésus-Christ (la Thrace était située sur l’actuel territoire de la Bulgarie). Le trésor, exceptionnel, est composé d’une phiale, de sept vases et d’une amphore. Tout en or, cet ensemble a été mis à jour en 1949 par trois frères à deux pas de l’usine où ils travaillaient.
La cathédrale Alexandre-Nevski : certainement une des plus belles cathédrales orthodoxes d’Europe et l’une des plus grandes des Balkans. Monument emblématique de Sofia, elle a été bâtie en 1882 et 1912 en mémoire des soldats russes défaits par les Ottomans au moment des guerres russo-ottomanes. Surmontée d’une belle coupole dorée, elle symbolise l’indépendance de la Bulgarie.
Le Monastère de Rila : Classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, c’est le plus connu des édifices de Bulgarie. Le Monastère de Rila, situé à quelques heures de route de Sofia dans les montagnes, a été créé au Xe siècle et entièrement reconstruit au XIXe siècle suite à un terrible incendie, à l’époque de la Renaissance bulgare. Il est richement décoré de fresques orthodoxes.

Source: J.Lefiiliâtre, « Sofia, le charme orthodoxe », Challenges, 26/9/2013
Crédit photos: Cathédrale Alexandre-Nevski & Monastère de Rila, Wikipedia
R. Christophe Colomb

À propos de R. Christophe Colomb

R. Christophe Colomb parcourt les airs et les océans pour découvrir de nouveaux pays à visiter et les présenter de manière synthétique sous forme de teasing, afin d'attirer l'attention des lecteurs et les encourager à en apprendre d'avantage sur le pays présenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *