Asie, Citations

Redécouvrir Istanbul

Avec l’Empire des loups, Jean-Christophe Grangé signe un thriller policier qui se passe essentiellement à Paris dans la communauté turque. Mais la séquence finale se passe elle en Turquie lorsque l’héroïne décide d’essayer de retrouver la mémoire à Istanbul.
Istanbul

Istanbul et la mémoire

« Sema se rend tout d’abord sur le pont de Galata, non loin de son hôtel. Elle contemple longuement, de l’autre côté du canal de la Corne d’Or, la vue la plus célèbre de la ville. Le Bosphore et ses bateaux ; le quartier Eminönü et la Nouvelle Mosquée ; ses terrasses de pierre, ses envolées de pigeons ; les dômes, les flèches des minarets, d’où s’élève cinq fois par jour la voix des muezzins.
(…) A travers la vitre [du taxi], elle observe chaque détail : le rouge du drapeau turc, frappé du croissant et de l’étoile d’or, qui marque la ville comme un sceau de cire ; le bleu des murs et des monuments de pierre, bruni, strié par la pollution ; le vert des toitures et du dôme des mosquées, qui oscille dans la lumière entre jade et émeraude.
(…) ‘Emmenez-moi à Galatasaray, ordonne-t-elle au chauffeur’ (…) Une grande place, aux confins des quartiers de Taksim. Des banques, des drapeaux, des hôtels internationaux. »

Crédit photo: Wikipedia
R. Pierre Loti

À propos de R. Pierre Loti

R. Pierre Loti chronique le monde tel qu'il le voit à l'image de son illustre prédécesseur. Un peu moins exotique, un peu plus bling bling. Il s'attache par ailleurs à promouvoir la mission d'écrivain voyageur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *