Quid

A propos de ce magazine de voyage

VOYAGEK est un magazine de voyage en ligne lancé à l’été 2013 dans le cadre d’un projet de l’Association éditoriale du loup rouge visant à faire la promotion de destinations touristiques plus ou moins insolites.

Mais d’où sort ce nom ?

A l’origine, il avait été recherché un nom de site en .com le plus court possible et évoquant le voyage. Quoi de moins allusif que d’utiliser l’expression « voyage » et pour laisser le tout le plus court possible de lui adjoindre une lettre. Certaines étaient déjà prises, le « k » était libre. C’est aussi simple que cela. Tout le concept du site découlera de ce hasard…

De la Tchécoslovaquie aux robots

Il faut savoir que la terminologie en « ek » est assez courant dans les langues slaves et tout particulièrement en tchèque, car l’expression sert à créer le diminutif. Un « vlak » (train) se transforme en « vláček » (petit train) par exemple. VOYAGEK en tchèque serait une sorte de diminutif affectueux de voyage (qui, en tchèque ne se dit pas du tout voyage mais « cestování » NDLR).

Une consonnance en « ek » évoque aussi en terme de sonorité, la science fiction (cf « Star Trek » par exemple). Or il faut savoir qu’un des pionniers du genre est l’écrivain tchécoslovaque Karel Čapek (1890-1938) à qui l’on doit l’invention du « robot ». Ce dernier apparait pour la première fois dans la pièce de théatre de science fiction R.U.R. (Rossum’s Universal Robots) qui met en scène la révolte d’androïdes qui finissent pas se révolter.

Hommage à Isaac Asimov

VOYAGEK renvoyant à l’univers des robots, il a été décidé que la rédaction de ce magazine de voyage serait assurée par des robots voyageurs à l’image de R. Atlas qui est le rédacteur en chef du journal. R. Atlas tient son nom du fait que dans le logo du site, le robot antropomorphe porte le monde sur ses épaules à l’image de son illustre homonyme grec Atlas.

Le préfixe R qui apparait devant le nom de tous les rédacteurs rappelle leur caractère artificiel à l’image des robots du cycle des robots d’Isaac Asimov, les plus célèbres étant R. Daneel Olivaw et R. Giskard Reventlov.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *