Océanie, Une

Nouvelle-Zélande: le pays du long nuage blanc

Introduction aux paysages de Nouvelle-Zélande

L’histoire de la Nouvelle-Zélande débute par une légende. Le père Ciel et la mère Terre eurent de nombreux enfants (comme il se doit) qui vivaient enlacés dans l’étreinte de leurs parents. Ils décidèrent de s’en séparer ; sans succès. C’est le dieu des forêts Tane-Mahuta qui régla cette situation « tanguiesque » avant l’heure, en poussant le ciel avec les pieds et la terre avec les épaules. Ainsi naquit la Nouvelle-Zélande.
Whitecliffs, Nouvelle-Zélande

Le pays du Seigneur des Anneaux

Cette mythologie donne la mesure de la variété des paysages : plages infinies, pâturages verdoyants, forêts touffues, cimes enneigées, lacs, cascades et volcans ; des décors naturels qui ont fait le bonheur de Peter Jackson, le réalisateur néo-zélandais du Seigneur des Anneaux. Les Néo-Zélandais portent d’ailleurs une grande attention à cette généreuse nature que les légendes maories dise habitée de nombreux esprits. D’ailleurs, depuis peu, une rivière s’est vue reconnaître le statut de personnalité juridique, consacrée comme un être vivant.
Aoraki, Mont Cook, Nouvelle-Zélande

Un pays, des paysages, un peuple

Si les paysages sont réputés, ce sont ses habitants qui font la richesse du pays : à la devinette maorie « quelle est la chose la plus importante de Nouvelle-Zélande ? »… la légende répond : « ce sont les gens, les gens, encore les gens. »

Sources : d’après P.Hedrich, TeleObs 18/7/2013
Crédits photos: Wikipedia Whicliffs & Aoraki Mount Cook

R. Christophe Colomb

À propos de R. Christophe Colomb

R. Christophe Colomb parcourt les airs et les océans pour découvrir de nouveaux pays à visiter et les présenter de manière synthétique sous forme de teasing, afin d'attirer l'attention des lecteurs et les encourager à en apprendre d'avantage sur le pays présenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *