Amérique

Miami, une capitale cubano-américaine

Miami, Floride

Le nouveau visage de la capitale de la Floride

Miami est souvent perçue comme la « Nice américaine », un paradis pour riches retraités. C’est ce que semble démontrer à Biscayne Bay, la multitudes de somptueuses villas d’inspiration néocoloniale ou Renaissance italienne agrémentés de jardins luxuriants, de pelouses à la verdeur subtropicale, souvent prolongées de pontons de bois où des yachts flambant neufs sont amarrés.

Mais Miami est bien plus que cela. C’est d’abord une capitale culturelle depuis que Art Basel s’y tient annuellement depuis 2002. Le style architectural de la ville est également intéressant à l’image des hôtels Art Deco de South Beach ou d’Ocean Drive, non loin de la célèbre Miami Beach. Miami est également imprégnée de culture latino-américaine à l’image de ces rues et de ces bâtiments aux couleurs chatoyantes.

C’est que la capitale de la Floride a la particularité de vivre à l’américaine tout en étant caraïbe et latino. Terre d’exil des Cubains depuis les évènements de la Baie des cochons, elle possède même son Little Havana. Cette immigration cubaine s’est métissée avec le temps avec l’arrivées de populations venues d’Argentine, de Colombie, du Venezuela, d’Uruguay ou du Brésil.

Source: Virginie Jacoberger-Lavoué, « Miami, démesure subtropicale », Valeurs Actuelles, 25/7/2013
Crédit photo: South Beach, Miami, Wikipedia
R. Ferdinand Magellan

À propos de R. Ferdinand Magellan

R. Ferdinand Magellan parcourt le monde pour découvrir et explorer de nouvelles destinations touristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *