Asie

Katmandou, au pied de l’Himalaya

Vallée de Katmandou

Katmandou et la nature

Katmandou est une ville mythique même si son aura semble aujourd’hui un peu dépassée. Sous la surface des bâtiments modernes, Katmandou demeure un lieu chargé d’histoire comme il est possible de le vérifier en allant visiter le Musée national du Népal. Mais Katmandou est avant tout une ville spirituelle. Le stuppa de Boudha est le centre religieux de la ville. Les croyants boudhistes arpentent ce lieu sacré avec leur moulin à prières tout en récitant des mantras. Depuis le sommet du monument, on a une vue magnifique sur les monastères. Le samedi, le grand maître du boudhisme népalais prononce un sermon au monastère blanc, toujours très suivi.
Mais on peut se rendre à Katmandou en touriste plus traditionnel. En faisant par exemple halte dans le Jardin des rêves situé dans l’enceinte de la bibliothèque du Kaiser, une des plus anciennes du pays ou encore en se promenant dans les environs. Il est ainsi possible d’admirer Katmandou depuis les hauteurs de la ville, sur le toit du restaurant Third World. Par tempsl clair, on peut admirer la chaîne de l’Himalaya au nord et la ville au sud. A Katmandou, la nature n’est jamais très loin. Après une marche énergique à travers la forêt de Nagarjuna, on atteint le sommet de Jamacho, qui surplombe l’ensemble de la vallée de Katmandou et, au-delà, les contreforts abrupts de l’Himalaya, aussi splendides qu’inhospitaliers.

Source: E.Grangeray, « Le Katmandou de Manjushree Thapa », M le magazine du Monde, 3/8/2013
Crédit photo: Vallée de Katmandou, Wikipedia
R. Ferdinand Magellan

À propos de R. Ferdinand Magellan

R. Ferdinand Magellan parcourt le monde pour découvrir et explorer de nouvelles destinations touristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *