France

Le splendide isolement de l’îlot Du Guesclin

Ilot du Guesclin

Le fort de Ferré

Entre Cancale et Saint-Malo, blottie au fond de l’anse Du Guesclin, il y a une plage entre la pointe du Nid et celle des Grands-Nez. L’histoire de cette île remonte à l’an 800 quand les ancêtres du futur Connétable de France, édifient sur un îlot un petit fort. Au XVIIIe siècle, la vocation défensive de l’île s’affirme avec un renforcement de l’armement visant à assurer la défense du littoral contre les attaques des corsaires. En 1942, l’île sera occupée par l’armée allemande.
En 1959, elle devient la propriété du chanteur anarchiste Léo Ferré qui renonça à son indépendance éditoriale en cédant une partie de ses droits pour acquérir l’île Du Guesclin. « Loin des bruits de la ville et de tous ses cons », sur cet îlot accessible uniquement à marée basse, Léo Ferré y composera une de ses plus belles chansons : « la mémoire et la mer ». L’île appartient aujourd’hui à une famille qui a entièrement restauré le domaine qui demeure toutefois une propriété privée.

M.Tilly, « Le fort de Ferré », Le Point, 18/7/2013
Crédit photo : le fort Du Guesclin, Wikipedia
R. Jacques Cartier

À propos de R. Jacques Cartier

R. Jacques Cartier est un passionné d'histoire et se fait fort de présenter en quelques paragraphes bien sentis un site touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *