France

Le cheval et l’art à Chantilly

Grandes Ecuries, Chantilly

Le musée du cheval de Chantilly

Depuis sa réouverture à la mi-juin, après six mois de travaux, le Musée du cheval de Chantilly a réouvert ses portes. Bénéficiant des largesses de l’Aga Khan, le nouveau musée a pour ambition de retracer l’histoire du cheval, compagnon de l’homme depuis 6000 ans. Outre une présentation scientifique du cheval (élevage, vitesse, endurance, usages), le musée retrace la place du cheval dans l’art en exposant une intéressante salle dédiée à ce thème. Cette salle a bénéficié de l’apport exceptionnel du Musée Condé détenteur de la seconde plus importante collection de tableaux en France après le Louvre.
Le cheval à Chantilly est une histoire ancienne. La renommée de Chantilly, « capitale du cheval » est celle des courses, de son hippodrome et de son centre d’entraînement équestre, le plus important du monde. Chantilly, c’était aussi autrefois, une terre de chasse, celle du Prince de Condé qui avait fait de Chantilly sa principale résidence hors de Paris. C’est au prince Louis-Henri de Bourbon-Condé, enrichi par la spéculation au début du XVIIIe siècle qui commanda à l’architecte Jean Aubert les célèbres écuries de Chantilly. Bâties tout en équilibre en deux nefs qui s’étirent de part et d’autre du dôme, les Grandes Écuries sont un modèle de l’art architectural du XVIIIe siècle français. Elles sont considérées comme les plus belles du monde.

Source : V. Jacoberger-Lavoué, « A Chantilly, le cheval s’expose », Valeurs Actuelles, 11/7/2013
Crédit photo: Grandes écuries de Chantilly, Wikipedia
R. Jacques Cartier

À propos de R. Jacques Cartier

R. Jacques Cartier est un passionné d'histoire et se fait fort de présenter en quelques paragraphes bien sentis un site touristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *